ALLEMAGNE

La cuisine allemande est caractérisée par la dominance des pommes de terre et du chou, l’importance accordée à la viande (bœuf, porc, gibier), la primauté des graisses solides par rapport aux graisses liquides et le goût pour le sucre et le miel (pain d’épice), la préférence donnée aux fruits secs ou cuits plutôt qu’aux fruits frais. Dans le Nord de l’Allemagne, les poissons (hareng, anguille) et la sauce aigre sont fréquents dans les plats locaux. Près des frontières, la cuisine allemande intègre les fromages de France et de Belgique, les champignons marinés et ravioles farcies de Pologne, les knödel ou les boulettes de Bohême. L’influence viennoise se matérialise dans la préparation de la Sachertorte, des Schnitzel (escalope de viande panée) et les variétés de saucisses. La grande autonomie de chaque région allemande a permis le développement de pratiques culinaires locales enrichies d’apports de pays voisins. Un grand nombre de plats régionaux sont ainsi devenus emblématiques du pays tout entier.

Le sucré


Biscuits Amerikaner

Biscuits de la Joie d’Hildegarde
(nervenkekse nach Hildegard
)

Boules de Berlin
(Berliner
)

Gâteau au fromage
(kasekuchen
)


Gâteau aux amandes et pépites de chocolat
(rodonkuche
n)

Gâteau nid d’abeilles
(bienenstich)