JAPON

La cuisine japonaise comprend :

  • la cuisine traditionnelle du Japon, appelée en japonais Nihon ryōri (日本料理?) ou washoku (和食?) précédant l’ère Meiji,
  • et la cuisine yōshoku (洋食?, litt. « cuisine de l’Ouest ») tirant ses origines de l’importation et l’adaptation de plats occidentaux à la suite de l’abrogation du sakoku (fermeture du pays) par l’empereur Meiji.

Elle est composée de poissons, riz ou nouilles, légumes et algues, assaisonnés avec des condiments locaux. La saveur umami (うまみ?) est présente dans de nombreux plats ; la viande est absente de la cuisine traditionnelle. En accompagnement, une petite soupe et des légumes macérés appelés tsukemono sont courants. Les plats typiques sont les sushis et les sashimis, les nouilles udon et soba, les plats à la sauce teriyaki, ainsi que le tōfu et le nattō. Certaines recettes importées et adaptées sont à présent des classiques comme les fritures tempura, le katsudon, le riz au curry ou les rāmen. Il existe des boissons (thé, alcool de riz) et des pâtisseries (wagashi) japonaises. On trouve de nombreux ustensiles culinaires spécifiques, en particulier des couteaux, la coupe étant tout un art au Japon.

Le sucré

Castella (kazutera)

Crème Namelaka au café

Dorayaki

Flan au lait

Gâteau au fromage

Gâteau coton

Gâteau goutte de pluie
(mizu shingen mochi)

Mochis
Le salé

Boulettes de poulet

California maki

Citation sur la cuisine japonaise :

« La cuisine japonaise, si elle est servie dans un endroit trop bien éclairé, dans de la vaisselle à dominante blanche, en perd la moitié de son attrait. »

Junichiro Tanizaki